MISSIONS DE LA FAROEC

 

La FAROEC n’est qu’une Fédération, la vraie richesse se trouve dans les régions. C’est au sein de chaque région que bouillonne l’amitié, la solidarité et la vie associative.

Cependant les associations régionales ont tout intérêt à se fédérer car les enjeux sont de taille.

La vocation première de la FAROEC est, bien entendu, la sauvegarde des intérêts matériels et moraux des retraités et…, par voie de conséquence, de leurs ayant droits. Nous sommes donc très attentifs à l’évolution des retraites et à la représentation de tous les allocataires au sein de l’organisme gestionnaire. A ce titre nous sommes sensibles à des points qui méritent réflexion : les administrateurs retraités au sein de la CAVEC ne sont pas représentés proportionnellement à leur population, loin s’en faut. Aucune place ne leur est réservée au bureau. En y réfléchissant il y aurait moyen éventuellement de corriger en partie les anomalies par les désignations de membres par l’ordre et par la compagnie. Rien ne dit en effet dans les statuts de la CAVEC que ces membres doivent être choisis au sein des membres élus du conseil supérieur. Rien ne dit non plus que les membres doivent être en activité. La situation présente est d’ailleurs paradoxale puisque la durée des mandats dans les instances ordinales ne coïncident pas avec la durée des mandats de la CAVEC. Ainsi parmi les administrateurs qui ont été désignés par l’ordre à la CAVEC figurent des administrateurs qui ne sont plus élus et certains sont même à la retraite. Autant donc désigner des retraités tout de suite dans la mesure où les textes ne s’y opposent pas.

A l’heure actuelle, les retraités sont, de fait, mis sous tutelle. Paradoxalement ce sont les actifs qui décident du sort des sommes qui avaient été mises en réserves par les retraités. Ils considèrent que ces sommes sont leur propriété et que les retraités n’ont rien à dire sinon que « merci » et à la limite doivent se repentir, nantis qu’ils sont. Nous sommes les arroseurs arrosés.

Ce n’est pas que nous soyons opposés à la solidarité en faveur des générations futures. Nous protestons simplement contre toute mesure confiscatoire et contre l’arbitraire. Nous pensons à juste titre que nous avons atteint l’âge adulte pour pouvoir participer à tout débat objectif dont nous sommes l’objet. A titre d’exemple la revalorisation des retraites que nous avons subie pour 2010 a été un vrai scandale et il faut bon gré mal gré avaler la couleuvre.

Que dire du système de réversion auquel sont exposés tous les conjoints. C’est un véritable maquis dont il faut connaître tous les arcanes. Ce n’est hélas pas le bon moment de se trouver face aux difficultés d’une demande de pension de réversion alors qu’on est âgé, dans la douleur et l’isolement, atteint de la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson

C’est en de telles occasions que nous avons besoin les uns des autres.

A la FAROEC nous avons de gros chantiers devant nous:

  1. – Défendre nos revalorisations annuelles : (la lettre que nous venons d’envoyer au président de la CAVEC alors que vont s’entamer les discussions sur les pensions qui nous seront servies l’an prochain est un des modèles d’action)
  2. – Défendre notre représentation au sein de la CAVEC et de la CNAVPL (nous devons d’une part nous battre pour une meilleure répartition des sièges d’administrateurs entre collège d’actifs et collège d’allocataires et remporter les élections à chaque échéance d’autre part)
  3. – Nous constituer une source documentaire (il y a des études qui seraient utiles aux allocataires : pensions de réversion- cumul emploi retraite- problèmes liés à la vente d’un bien en viager- protection et assistance des majeurs devenus vulnérables- statuts juridiques particuliers qui pourraient nous servir comme le statut de l’auto entrepreneur ou l’EIRL etc…)
  4. – Echanger des expériences (en informatique par exemple)
  5. – Bâtir un maillage et une synergie entre les régions
  6. – Etablir une bonne communication entre les allocataires, un site nous en donne aujourd’hui les moyens. Nous nous appliquons à le mettre en place.

 Au sein des régions nous devons nous épanouir dans la confraternité en étant utiles aux actifs et aux jeunes débordés par le quotidien.  Ceci ne nous interdit pas de regarder la société toute entière, voire au-delà des frontières, et participer activement au rayonnement positif de la profession.

Publicités

2 réflexions au sujet de « MISSIONS DE LA FAROEC »

  1. Bonjour

    Prière de m’informer de la procedure afin d’avoir un tuteur dans le cadre de la mission de coaching du mémoire d’expertise comptable.

    Merci pour votre collaboration

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s